visites

 François Kneider

          

 
KNEIDER Innovations

François KNEIDER est un septuagénaire autodidacte et imaginatif dont les inventions et le savoir-faire ont été reconnus et utilisés dans de nombreux domaines diversifiés tels que l’éclairage des lampes à économie d’énergie, l’utilisation de l’énergie des vagues (wave energy propulsion), le dessalement de l’eau de mer, les commandes électroniques de robinets destinés à l’usage médical, le comptage électronique sécurisé pour les pièces de monnaie à l’usage des automates de péages automobiles et des casinos, etc…

Réalisation récente : Machine à Vapeur à temperature Ambiante

l  Un apercçu des BREVETS : Office européen des brevets 

 Controlling electricity supply to load

Varying power supply by controlling angle of non conduction

 Motor for sailing using wave energy

worldwide.espacenet.com/publicationDetails/biblio

 Switch for a timer

worldwide.espacenet.com/publicationDetails/biblio

Supply device for discharge lamps

 

 

 

Ses inventions ont font l'objet de nombreux brevets et ses réalisations ont été récompensées par de nombreux prix.  

 

Ses principales réalisations sont détaillées ci-dessous :

 

L’éclairage des tubes à économie d’énergie

 

En 1978, François KNEIDER inventa la première lampe électronique d’éclairage à économie d'énergie connectée sur secteur (230 et/ou 127 volts).

Cette invention fut récompensée par les prix suivants :

Ø      Médaille d’or au Salon des inventions de Genève en 1979.

Ø      Prix de l'électricité de France à Paris.

Pour des raisons d’opportunité commerciale, cette invention fut développée à l’époque dans la décoration lumineuse d'intérieur haut de gamme et sur le marché des enseignes lumineuses et non pas dans le domaine de l’éclairage grand public. C’est donc en tant que décoration lumineuse d'intérieur que le brevet fut principalement exploité.

Les réalisations les plus mémorables de ce procédé sont :

Ø      La décoration de l’exposition Régie-Renault aux Champs-Elysées en 1979,

Ø      Le Lido,

Ø      Le Janus exposé au Parc de la Villette,

Ø      L’alimentation d’un luminaire destiné au bureau du président François Mitterrand.

 

Le procédé a aussi largement été utilisé pour l’alimentation des feux de la signalisation routière et pour diverses décorations : néon écrivant pour les enseignes lumineuses ,  décoration d’intérieure (objets décoratifs lumineux)…

 

 

NB : les ampoules basse-consommation que nous utilisons de nos jours utilisent le procédé décrit dans le brevet de M. KNEIDER, brevet qui est passé aujourd’hui dans le domaine public.

Procédé de dessalement d’eau de mer

Ce dispositif écologique fonctionnant à l’énergie solaire permet d’obtenir de l’eau douce par la distillation sous vide de l’eau de mer.


Distillateur d'eau de mer sous vide à l'énergie du solaire

1 réservoir d'eau de mer

2 filtre de l'eau de mer

3 électrovanne

4 manomètre

5 circuit de chauffage solaire

6. pompe de Circulation

7 circuit de froidement

8 soleil

 9 réservoir de condensation

10 circuit de évaporation

11 pompe à vide

12 circuit de vacuum

13 détecteurs de niveau

14 réservoir de évacuation d'eau distillée

15 pompe à eau

 

 

 

 

 

 

Le procédé se base sur une vaporisation de l’eau salée sous vide à une température de +50°C, avec une température de condensation de  + 20 à + 30 C°  et une pression atmosphérique de l’ordre de      -0.7 à -0.9 BAR.

 


 

Propulseur de navigation utilisant l’énergie des vagues

 


 

Un élément flottant, quel qu’il soit, navire, barque ou bateau naviguant sur un océan, une mer, un lac ou sur toute surface d’eau agitée par des vagues génère des oscillations de l’élément flottant à une fréquence différente de celle des vagues.

Cette différence de fréquence génère des variations substantielles et cycliques, entre le niveau émergé / submergé du bateau et de son inclinaison. Ces variations de niveau sont désagréables lorsque l’on navigue mais il s’avère qu’elles contiennent une énergie ciné-

tique, inépuisable, renouvelable et propre, non utilisée jusqu'à présent en tant que moyen de propulsion (exception faite des surfs).

Le dispositif de propulsion convertit partiellement les oscillations multidirectionnelles (haut / bas, frictions, eau / bateau) en une poussée horizontale unidirectionnelle choisie, tout en atténuant ces oscillations et  leurs désagréments.

En pratique il s'agit de convertir une partie de l'énergie cinétique (potentielle variable) générée par les frottements, changements de niveau, changements d’inclinaison, changement des parties immergées / émergées d'un navire avec la surface de l'eau.

Ce dispositif a été expérimenté et fonctionne parfaitement avec une maquette à échelle réduite.

 

 

 AUJOURD'HUI …

Aujourd’hui le domaine de l’éclairage a été considérablement exploité, avec notamment la généralisation des lampes à économie d’énergie.

Mais le savoir-faire  de M. KNEIDER va bien au-delà : il a mis au point plusieurs prototypes pour les applications suivantes :

Ø      Variateur d’éclairage pour lampes à économie d’énergie présentant un coût de fabrication très compétitif,

Ø      Détecteur fonctionnant sur pile permettant de commander toute sorte d’appareillage : éclairage par exemple, mais surtout en couplage avec une électrovanne, la robinetterie en milieu hospitalier ou stérile,

Ø      Etc…

Dans le domaine des énergies propres , M. KNEIDER a aussi de nombreuses applications concernant :

Ø      L’utilisation de l’énergie des vagues pour propulser les bateaux,

Ø      La récupération de l’énergie solaire pour chauffer les habitations (procédé différent du photovoltaïque),

Ø      Une nouvelle technologie de moteurs à consommation très réduite,

Ø      Etc …